الهيئة التنفيذية الجديدة للفرع التونسي لمنظمة العفو الدولية

         انعقد بتاريخ 11 نوفمبر 2016 بمقرّ الفرع التونسي لمنظمة العفو الدولية بتونس العاصمة اجتماع الهيئة التنفيذية بحضور كافة أعضاءها المنتخبين من طرف الجلسة العامة الانتخابية المنعقدة بمدينة سوسة يومي 5 و6 نوفمبر 2016 وتقرّر على إثره توزيع المهام صلب الهيئة التنفيذية.         وفي ما يلي قائمة أعضاء الهيئة التنفيذية بعد توزيع المهام         الرئيس                :  أحمد كرعود       نائبة الرئيس         : وسيلة حمودة          أمين مال              : كمال الجويني        …

Share Button
Read More

Indonésie. Au moins 60 trafiquants de stupéfiants présumés victimes des tirs de la police

Le nombre d’homicides de trafiquants de drogue présumés imputables à la police a connu une forte hausse en Indonésie en 2017, une hausse alarmante qui semble indiquer que les autorités s’inspirent de la « guerre contre la drogue » meurtrière menée aux Philippines voisines, a déclaré Amnesty International mercredi 16 août 2017. Au moins 60 trafiquants présumés ont été tués par la police – parfois appuyée par l’agence indonésienne de lutte contre les produits stupéfiants (BNN) – depuis le 1er janvier, alors que ce chiffre s’élève à 18 pour l’année 2016, d’après les données recueillies par Amnesty…

Share Button
Read More

ليبيا: الأمر الصادر عن المحكمة الجنائية الدولية باعتقال قائد القوات الخاصة يبعث على الأمل في تحقيق العدالة

قالت هبة مرايف، مديرة البحوث في مكتب تونس الإقليمي لشمال أفريقيا بمنظمة العفو الدولية، في ردها على الأنباء التي تفيد بإصدار المحكمة الجنائية الدولية أمر باعتقال الرائد محمود الورفلي ، المتهم بارتكاب جرائم حرب لاقترافه جرائم باعتباره آمر محاور الصاعقة التابعة للجيش الوطني الليبي: « يعتبر قرار المحكمة الجنائية الدولية اليوم خطوة هامة نحو وضع حد لتفشي ظاهرة الإفلات من العقاب على جرائم الحرب في ليبيا. فقد قاد محمود الورفلي وحدة عسكرية متهمة بارتكاب فظائع، بما في ذلك عمليات إعدام خارج نطاق القضاء لأسرى غير مسلحين وعزل ». « ويجب على…

Share Button
Read More

Libye. Le mandat d’arrêt décerné par la CPI contre le commandant des forces spéciales suscite des espoirs de justice

En réaction à l’annonce selon laquelle la Cour pénale internationale (CPI) a décerné un mandat d’arrêt mardi 15 août à l’encontre de Mahmoud al Werfelli (également orthographié Al-Werfalli), qui est accusé de crimes de guerre pour des actes perpétrés alors qu’il était commandant des opérations de la brigade des forces spéciales (Al Saiqa), une unité affiliée à l’Armée nationale libyenne (ANL), la directrice des recherches pour l’Afrique du Nord à Amnesty International, Heba Morayef, a déclaré : « La décision prise aujourd’hui par la CPI est une étape importante dans la lutte…

Share Button
Read More

Kenya. Les dispositions visant à fermer deux organisations de défense des droits humains sont illégales et irresponsables

En réaction aux dispositions prises par l’organisme kenyan qui supervise les organisations non gouvernementales (ONG) en vue de fermer deux organisations de défense des droits humains – la Commission kenyane des droits humains (KHRC) et l’African Centre for Open Governance (AfriCoG) – Michelle Kagari, directrice adjointe du programme Afrique de l’Est, Corne de l’Afrique et région des Grands Lacs d’Amnesty International, a déclaré : « La décision du Conseil de coordination des ONG doit être perçue pour ce qu’elle est réellement : une manœuvre cynique visant à jeter le discrédit sur les organisations de…

Share Button
Read More

Égypte. L’impunité généralisée pour les forces de sécurité illustre le sombre héritage du massacre de Rabaa

Quatre ans après la dispersion violente de deux sit-ins par les forces de sécurité sur les places Rabaa al Adawiya et al Nahda dans le Grand Caire, qui a causé la mort d’au moins 900 personnes et en a blessé plus d’un millier, l’Égypte vit une crise sans précédent en matière de droits humains, a déclaré Amnesty International. Pas une seule personne n’a été amenée à rendre des comptes pour les événements du 14 août 2013, plus connus sous le nom de massacre de Rabaa. Au lieu de cela, des centaines de personnes…

Share Button
Read More