Tanzanie. Il faut libérer immédiatement et sans condition l’avocat défenseur des droits humains Tito Magoti

Le maintien en détention de l’avocat défenseur des droits humains Tito Elia Magoti et de son coaccusé Theodory Giyani, arrêtés pour des charges fallacieuses de crime organisé, possession d’un programme informatique conçu dans le but de commettre une infraction et  de blanchir de l’argent, est un affront pour la justice et une manœuvre flagrante visant à faire taire ceux qui critiquent le gouvernement en les maintenant derrière les barreaux, a déclaré Amnesty International, alors que les deux hommes ont été déférés devant le tribunal le 21 janvier 2020. …

Share Button
Read More

منتدى دافوس: حالة الطوارئ المناخية يجب أن تَتَصَّدر جدول الأعمال

قالت منظمة العفو الدولية ومجموعات أخرى معنية بحقوق الإنسان، فضلا عن مجموعات رئيسية في مجال البيئة، وحقوق العمال، والعدالة الاجتماعية في بيان إنه يجب على صُنَّاع القرار الذين يشاركون في المنتدى الاقتصادي العالمي في دافوس هذا الأسبوع أن يُحَوِّلُوا نظامنا الاقتصادي ليبتعد عن عن الوقود الأحفوري بحلول نهاية العقد الحالي بهدف منع حدوث فوضى مناخية. ويدعو قادة النشطاء كل زعيم حكومة وقائد في قطاع الأعمال سيشارك في منتدى دافوس إلى إعلان حالة الطوارئ في دائرة نفوذه ووضع حد لاستخدام الوقود الأحفوري واستكشافه. ويتعيَّن على الحكومات إعادة توزيع الإعانات المخصصة…

Share Button
Read More

Davos. Il faut accorder la priorité absolue à l’urgence climatique

Les décideurs qui participent au Forum économique mondial à Davos cette semaine doivent transformer notre système économique en se désengageant de l’industrie des combustibles fossiles d’ici la fin de la décennie afin d’éviter un chaos climatique, ont indiqué dans une déclaration Amnesty International et d’autres organisations de défense des droits humains, ainsi que des groupes majeurs de défense de l’environnement, des droits du travail et de la justice sociale. Les leaders militants demandent à tous les gouvernements et dirigeants d’entreprises présents à Davos de déclarer l’urgence climatique dans leur…

Share Button
Read More

ONU. Décision historique en faveur des personnes déplacées en raison du changement climatique

Un organe de l’ONU chargé de la protection des droits humains a rendu une décision historique dans une affaire relative au droit d’asile, jugeant que les gouvernements doivent prendre en considération les violations des droits humains causées par la crise climatique quand ils envisagent d’expulser des demandeurs d’asile, a déclaré Amnesty International le 20 janvier. Ioane Teitiota, un homme originaire des Kiribati, un État archipélagique situé dans l’océan Pacifique, a assigné le gouvernement néo-zélandais devant le Comité des droits de l’homme de l’ONU en février 2016 parce que les autorités…

Share Button
Read More

Qatar. Une nouvelle loi répressive restreint encore la liberté d’expression

Une nouvelle loi formulée en termes vagues qui érige en infractions toute une série d’activités liées à l’expression et à la publication annonce une forte restriction de la liberté d’expression au Qatar, à peine deux ans après que le pays a adhéré au Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP), a déclaré Amnesty International le 20 janvier 2020. Cette loi, promulguée par l’émir Tamim bin Hamad Al Thani, modifie le Code pénal en ajoutant une disposition, l’article 136 bis, qui autorise l’incarcération de « toute personne qui diffuse, publie…

Share Button
Read More