Crimée : des voix s’élèvent suite aux condamnations d’Amnesty International

A l’occasion du premier anniversaire de l’intégration de la Crimée à la Russie, l’organisation de défense des droits humains Amnesty International a rendu public un rapport sur les droits dans la presqu’île. Le document fait état d’enlèvements et de tortures, d’attaques contre les médias et les ONG et d’atteintes aux droits des Tatars de Crimée. Des représentants de Tatars de Crimée et d’ONG s’élèvent contre ces affirmations. Amnesty International (AI) a publié mercredi 18 mars un rapport de vingt-quatre pages sur les droits de l’homme en Crimée. Les auteurs du…

Share Button
Read More

bombes barils et tireurs embusqués à Yarmouk

Au moins 18 civils, dont une fillette de 12 ans et un travailleur humanitaire, ont été tués à Yarmouk depuis que des combattants se revendiquant du groupe armé État islamique (EI) ont attaqué ce camp de réfugiés palestiniens et en ont quasiment pris le contrôle la semaine dernière. Des milliers d’autres civils sont menacés tandis que les forces gouvernementales syriennes intensifient le pilonnage et les bombardements de la zone en réaction à l’arrivée de l’EI, notamment en larguant des barils d’explosifs. Les civils sont aussi la cible de tireurs embusqués…

Share Button
Read More

POSITION D’AMNESTY INTERNATIONAL SUR LE CAS DE SIARHEÏ KAVALENKA

Ces derniers jours, plusieurs personnes et organisations, dont le député européenHenryk Migalski, ont appelé Amnesty International à reconnaître Siarheï Kavalenkacomme prisonnier d’opinion. Voici pourquoi l’organisation n’a pas pu accéder à cette demande. Siarheï Kavalenka, militant du Parti chrétien conservateur du Front populaire bélarussien (BNF), a été reconnu coupable en mai 2010 d’avoir résisté à son arrestation le 7 janvier 2010, alors qu’il avait placé l’ancien drapeau bélarussien au sommet de l’arbre de Noël de 35 mètres situé sur la Place Peramohi, à Vitebsk. Le tribunal du district d’Oktiabrskij (Vitebsk) l’a…

Share Button
Read More