Soudan du Sud. L'embargo sur les armes doit être appliqué strictement

Réagissant à la décision qu’a prise le Conseil de sécurité des Nations unies d’imposer un embargo sur les armes au Soudan du Sud, Seif Magango, directeur régional adjoint du programme Afrique de l’Est, Corne de l’Afrique et Grands Lacs à Amnesty International, a déclaré :


« L’adoption au Conseil de sécurité des Nations unies de la résolution très attendue imposant au Soudan du Sud un embargo sur les armes est une mesure qui va dans la bonne direction, car elle contribuera à réduire les préjudices que subissent les civils dans ce pays déchiré par la guerre. Cette décision est attendue depuis bien longtemps et absolument nécessaire pour bloquer les flux d’armes qui arrivent dans le pays. »


« Chaque jour, des armes meurtrières sont utilisées pour massacrer des civils sous les yeux du monde entier. Tous les États, et en particulier les pays voisins du Soudan du Sud, doivent à présent appliquer strictement cet embargo sur les armes et contribuer à faire taire les armes. Le Conseil de sécurité des Nations unies doit également tirer les leçons des erreurs commises dans le passé et mettre en place des mécanismes solides chargés de surveiller et de faire appliquer strictement cet embargo. »


Source: amnesty.org

Share Button

Related posts