Italie/UE. Kumi Naidoo réagit à la fin des opérations de sauvetage de l’Aquarius

En réaction aux informations de Médecins Sans Frontières (MSF) et SOS Méditerranée selon lesquelles le navire de recherche et de sauvetage Aquarius a été contraint de mettre fin à ses opérations, le secrétaire général d’Amnesty International Kumi Naidoo a déclaré :

« Aujourd’hui, nous recevons une très mauvaise nouvelle. Médecins Sans Frontières et son partenaire SOS Méditerranée sont contraints de mettre un terme aux activités de l’Aquarius, navire de recherche et de sauvetage.


 

« Depuis deux ans, l’Aquarius et son équipage ont secouru près de 30 000 personnes en Méditerranée. Toutefois, plus de 2 100 personnes se sont noyées cette année. Pour la plupart, elles fuyaient la violence, la torture et la détention arbitraire en Libye.

« Au cours de cette période, les gouvernements européens n’ont pas fourni de capacités de recherche et de secours en mer, préférant soutenir les garde-côtes libyens afin de renvoyer les personnes concernées en Libye, et ont activement entravé les missions d’assistance vitale comme celles que menaient l’Aquarius.


« Les leaders européens ont ainsi montré où se situent leurs véritables priorités : la fermeture de la route de la Méditerranée centrale pour les réfugiés et les migrants, même au prix d’une forte hausse du nombre de morts en mer.

« Aujourd’hui, nous rendons hommage à l’Aquarius et à son courageux équipage. Nous serons toujours à leurs côtés, contre les politiques cruelles et illégales qui condamnent des gens à mourir en mer. »


 


Source: amnesty.org

Share Button

Related posts

Leave a Comment