Venezuela. La haute-commissaire aux droits de l’homme Michelle Bachelet doit recommander la création d’une commission d’enquête au Conseil des droits de l’homme

La haute-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU Michelle Bachelet s’est rendue au Venezuela du 19 au 21 juin 2019. Pendant sa visite, elle a rencontré des victimes d’atteintes aux droits humains, des proches de victimes, des organisations de la société civile et des acteurs politiques. Lors d’une conférence de presse organisée à la fin de sa visite, Michelle Bachelet a affirmé être arrivée à certains accords avec le gouvernement de Nicolás Maduro, notamment concernant la mise en place dans le pays d’une équipe permanente de deux personnes de son bureau chargées…

Share Button
Read More

Tanzanie. Les autorités se hâtent de faire passer un projet de loi qui resserrera l’étau sur les droits humains

Le Parlement de Tanzanie a débuté dans l’après-midi du 21 juin 2019 les délibérations sur un projet de loi qui, s’il est promulgué, aura de graves répercussions sur les droits fondamentaux dans le pays, a déclaré Amnesty International. Ce projet de loi, Les Lois écrites (modifications diverses n° 3 de 2019), rendu public le 19 juin et débattu dans le cadre d’un « certificat d’urgence » pour accélérer son adoption, restreindrait les droits à la liberté d’expression, de réunion pacifique et d’association, entre autres en imposant des restrictions inadmissibles aux organisations de la société…

Share Button
Read More

Espagne. La justice l’emporte enfin dans le cadre de l’affaire du viol commis par «la Meute»

Réagissant aux informations selon lesquelles la Cour suprême espagnole a condamné les cinq hommes connus sous le nom de « la Meute » à 15 ans de prison pour viol, Massimo Moratti, directeur adjoint pour l’Europe à Amnesty International, a déclaré : « Nous nous réjouissons que la justice l’ait enfin emporté dans le cadre de cette terrible affaire et que les droits de la victime aient prévalu. Cependant, la voie vers la justice a été longue et a infligé de nouvelles souffrances évitables et inutiles à la victime. « Cette affaire démontre clairement…

Share Button
Read More

Turquie. Le procès du parc Gezi ne repose sur aucune preuve d’actes illégaux et doit être abandonné

À l’approche du début, lundi 24 juin, du procès dans le cadre duquel Osman Kavala, figure majeure de la société civile turque, Yiğit Aksakoğlu et 14 autres personnes sont jugés pour avoir « tenté de renverser le gouvernement » en « organisant et en finançant » les manifestations pacifiques du parc Gezi en 2013, Andrew Gardner, chercheur sur la Turquie pour Amnesty International, a déclaré : « Aujourd’hui, cela fait 600 jours qu’Osman Kavala – qui n’aurait jamais dû passer la moindre journée en prison – est derrière les barreaux en détention provisoire. Ce procès en dit long…

Share Button
Read More

Géorgie. Face à la réponse brutale de la police, il faut sans délai mener des investigations

Amnesty International demande l’ouverture d’une enquête immédiate, approfondie et indépendante sur le recours à la force par la police antiémeutes, qui a tiré des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes sur des manifestants à Tbilissi, en Géorgie. Levan Asatiani, responsable du travail de campagne sur le Caucase du Sud à Amnesty International, qui se trouvait sur le terrain à Tbilissi, a déclaré : « Des témoins ont raconté avoir vu, incrédules, la police tirer des balles en caoutchouc sans discernement sur la foule. Des images vidéo confirment ces témoignages…

Share Button
Read More