Bahreïn. Il faut que cesse le harcèlement d’un ancien député

Les autorités de Bahreïn doivent immédiatement mettre fin au harcèlement, aux manœuvres d’intimidation et aux attaques visant Osama Muhana al Tamimi, ancien député connu pour ses opinions critiques à l’égard du gouvernement, a déclaré Amnesty International lundi 24 juin. Au cours des deux derniers mois, des organes gouvernementaux ont convoqué arbitrairement Osama Muhana al Tamimi à plusieurs reprises pour l’interroger. Depuis 2012, les autorités lui font subir une campagne de dénigrement par le biais de la presse liée au gouvernement, en publiant de fausses accusations contre lui. Pendant cette période, elles…

Share Button
Read More

البحرين: على السلطات وضع حدٍ لمضايقة عضو مجلس النواب السابق

قالت منظمة العفو الدولية اليوم إنه يجب على السلطات البحرينية أن تضع حداً على الفور لعمليات المضايقة والترهيب والاعتداء المستمرة ضد عضو مجلس النواب السابق أسامة مهنا التميمي، المعروف بانتقاده للحكومة. خلال الشهرين الماضيين، استدعت الأجهزة الحكومية أسامة التميمي بشكل متكرر للاستجواب. فمنذ عام 2012، أخضعته السلطات لحملة تشهير عن طريق نشر تهم ملفقة ضده في صحف مرتبطة بالحكومة. وخلال هذه الفترة، رفضت السلطات التحقيق في عدد من الحوادث الخطيرة التي استهدفت أعمال التميمي وسلامته الشخصية. وقالت لين معلوف، مديرة البحوث للشرق الأوسط في منظمة العفو الدولية، « إن…

Share Button
Read More

Salvador. Le président Nayib Bukele s’engage à respecter les droits humains

Le nouveau gouvernement du Salvador doit promouvoir et mettre en œuvre des mesures transformatrices en matière de droits humains qui remplissent les engagements internationaux de la nation, a déclaré Amnesty International le 24 juin à l’occasion d’une rencontre avec le président Nayib Bukele qui a fait le serment de respecter les droits humains. « Nous avons rencontré le président Nayib Bukele afin de lui faire part de nos préoccupations quant à la situation des droits humains au Salvador. Nous espérons que son gouvernement relèvera ces défis de taille avec détermination et…

Share Button
Read More

Amériques. Les débats politiques stériles doivent céder la place à une véritable action en faveur des droits humains

Les dirigeants de la région des Amériques doivent mettre fin aux débats politiques stériles et renforcer leur travail et leur engagement en faveur de la protection des droits humains, a déclaré Amnesty International dans une lettre ouverte aux chefs d’État présents à la 49e Assemblée générale de l’Organisation des États américains à Medellín, en Colombie. « Les dirigeants de la région des Amériques doivent redoubler d’efforts pour faire face aux grands défis dans la région. Cette région est la plus dangereuse du monde pour les défenseur·e·s des droits humains, particulièrement…

Share Button
Read More