Arabie saoudite. Opposition croissante au retour d’un navire transportant des armes dans des ports européens

Manifestations et actions en justice prévues dans plusieurs pays Navire appartenant à une flotte qui a transporté des centaines de millions de dollars d’armes pour alimenter la guerre au Yémen Des porte-parole d’Amnesty International sont disponibles pour des entretiens Des actions en justice, des manifestations et d’autres types de mobilisation sont prévus dans plusieurs ports européens pour s’opposer au retour, la semaine du 27 janvier 2020, du Bahri Yanbu, un navire de transport appartenant à l’État saoudien qui a déjà convoyé des dizaines de millions de…

Share Button
Read More

سفينة الأسلحة السعودية بحري ينبع تواجه معارضة متزايدة في الموانئ الأوروبية

الاحتجاجات والدعاوى القضائية المقررة في العديد من البلدان السفينة هي جزء من أسطول قام بنقل أسلحة تقدر بمئات الملايين من الدولارات إلى الحرب في اليمن متحدثون رسميون لمنظمة العفو الدولية جاهزون لإجراء مقابلة قالت منظمة العفو الدولية اليوم: إنه من المزمع إقامة دعاوى قضائية وتنطيم احتجاجات، وغيرها من الإجراءات، في العديد من الموانئ الأوروبية لمعارضة عودة السفينة بحري ينبع هذا الأسبوع، وهي سفينة شحن مملوكة لدولة السعودية، وقد نقلت سابقاً أسلحة بقيمة عشرات الملايين من الدولارات لتأجيج الحرب في اليمن. فبعد رحلة عبر المحيط الأطلسي،…

Share Button
Read More

Russie. La technologie de reconnaissance faciale ne doit pas servir à réprimer les manifestations

Les autorités russes doivent renoncer à leur projet d’étendre l’utilisation des systèmes de reconnaissance faciale généralisée, une réelle menace pour la vie privée et les droits humains de leurs citoyens, a déclaré Amnesty International le 31 janvier 2020, alors qu’un tribunal de Moscou examine une plainte contre l’utilisation de ces technologies dans le but de réprimer des manifestations pacifiques. Le 31 janvier, le tribunal de l’arrondissement de Tver à Moscou examinera la plainte déposée par la militante des droits civiques Alena Popova et le responsable politique Vladimir Milov. Ils font valoir…

Share Button
Read More

Burundi. Emprisonnement de journalistes d’Iwacu, jour sombre pour la liberté de la presse

En réaction à la condamnation de quatre journalistes burundais du groupe de presse Iwacu, l’un des derniers médias indépendants du pays, à deux ans et demi d’emprisonnement et à une amende d’un million de francs burundais, Seif Magango, directeur adjoint du programme Afrique de l’Est à Amnesty International, a déclaré : « La déclaration de culpabilité et la condamnation d’Agnès Ndirubusa, de Christine Kamikazi, d’Egide Harerimana et de Térence Mpozenzi pour des charges controuvées marquent un jour sombre pour la liberté d’expression et la liberté de la presse au Burundi. …

Share Button
Read More

Libye. Le renouvellement de l’accord sur la migration confirme la complicité de l’Italie dans les actes de torture infligés aux migrant·e·s et réfugié·e·s

La décision du gouvernement italien d’ignorer les terribles violations des droits humains infligées à des dizaines de milliers de personnes en Libye et de renouveler l’accord italo-libyen qui les piège dans un pays ravagé par la guerre, montre jusqu’où les gouvernements de l’UE sont prêts à aller pour maintenir les réfugié·e·s et les migrant·e·s loin des côtes européennes, a déclaré Amnesty International. Le 2 février, exactement trois ans après sa signature, le mémorandum d’accord sur la migration entre l’Italie et la Libye sera prolongé de trois années, sans aucun…

Share Button
Read More