Tunisie. Les inculpations prononcées sont un pas en avant vers la justice dans le cas de Faysal Baraket, mort des suites de torture

Plus de 25 ans après l’arrestation, en octobre 1991, de Faysal Baraket pour avoir critiqué le gouvernement de Ben Ali lors d’un entretien télévisé, un tribunal tunisien a inculpé 21 personnes pour des actes de torture ayant entraîné la mort de cet homme. Les accusés, qui seraient des membres des forces de sécurité et des anciens responsables gouvernementaux, ont interjeté appel de ces inculpations. Amnesty International qui suit de près cette affaire depuis 1991 réitère son appel pour que toutes les personnes responsables des actes de torture infligés à Faysal…

Share Button
Read More

Tunisia: Truth and Dignity Commission’s first public hearings an opportunity to bring truth and justice to victims

Tunisia’s Truth and Dignity Commission first public hearings on 17 and 18 November are a historic opportunity to affirm a commitment to end impunity for past crimes under international law and human rights violations. If the proceedings are conducted in an impartial, transparent and inclusive manner, victims of violations including deaths in custody, torture and secret and arbitrary detention who have waited decades for justice may finally have a chance to have their right to truth fulfilled. The real test facing Tunisia’s transitional justice process, however, is whether it will…

Share Button
Read More

Test Peine de Mort

Pour Amnesty International la peine de mort n’est jamais une solution. Et pour vous? Faites le test: http://bit.ly/2egujlM    

Share Button
Read More

Tunisie. 25 ans plus tard, toujours pas de justice pour Faysal Baraket, mort des suites de torture

    Il y a 25 ans jour pour jour, Faysal Baraket était torturé à mort dans un poste de police de la ville côtière de Nabeul après avoir dénoncé des brutalités policières. Il n’avait que 25 ans et étudiait les mathématiques et la physique à l’université de Tunis. Le cas de Faysal Baraket est emblématique de la torture et des mauvais traitements généralisés devenus la marque de fabrique du régime du président Zine el Abidine Ben Ali, et montre jusqu’où les autorités tunisiennes étaient prêtes à aller pour entraver les investigations…

Share Button
Read More

Syrie. L’attaque contre un convoi humanitaire des Nations unies est une violation flagrante du droit international

L’attaque menée dans la nuit de lundi 19 septembre contre un convoi humanitaire des Nations unies et du Croissant-Rouge syrien, qui étaitdestiné à aider 78 000 personnes à Alep, est une atteinte flagrante aux principes les plus fondamentaux du droit international humanitaire, a déclaré Amnesty International. Des témoins en Syrie ont affirmé à l’organisation que ce convoi, ainsi que l’entrepôt du Croissant-Rouge syrien où il s’était arrêté, ont fait l’objet de bombardements intensifs pendant deux heures lundi soir, faisant soupçonner que les forces gouvernementales syriennes ont délibérément pris pour cible l’opération humanitaire. « Une…

Share Button
Read More