Tunisie. Les inculpations prononcées sont un pas en avant vers la justice dans le cas de Faysal Baraket, mort des suites de torture

Plus de 25 ans après l’arrestation, en octobre 1991, de Faysal Baraket pour avoir critiqué le gouvernement de Ben Ali lors d’un entretien télévisé, un tribunal tunisien a inculpé 21 personnes pour des actes de torture ayant entraîné la mort de cet homme. Les accusés, qui seraient des membres des forces de sécurité et des anciens responsables gouvernementaux, ont interjeté appel de ces inculpations. Amnesty International qui suit de près cette affaire depuis 1991 réitère son appel pour que toutes les personnes responsables des actes de torture infligés à Faysal…

Share Button
Read More

Tunisia: Truth and Dignity Commission’s first public hearings an opportunity to bring truth and justice to victims

Tunisia’s Truth and Dignity Commission first public hearings on 17 and 18 November are a historic opportunity to affirm a commitment to end impunity for past crimes under international law and human rights violations. If the proceedings are conducted in an impartial, transparent and inclusive manner, victims of violations including deaths in custody, torture and secret and arbitrary detention who have waited decades for justice may finally have a chance to have their right to truth fulfilled. The real test facing Tunisia’s transitional justice process, however, is whether it will…

Share Button
Read More

Tunisie. 25 ans plus tard, toujours pas de justice pour Faysal Baraket, mort des suites de torture

    Il y a 25 ans jour pour jour, Faysal Baraket était torturé à mort dans un poste de police de la ville côtière de Nabeul après avoir dénoncé des brutalités policières. Il n’avait que 25 ans et étudiait les mathématiques et la physique à l’université de Tunis. Le cas de Faysal Baraket est emblématique de la torture et des mauvais traitements généralisés devenus la marque de fabrique du régime du président Zine el Abidine Ben Ali, et montre jusqu’où les autorités tunisiennes étaient prêtes à aller pour entraver les investigations…

Share Button
Read More

Ali Aarrass, ayant été torturé est maintenu en détention malgré les appels de l’ONU en faveur de sa libération immédiate

  Les autorités marocaines doivent exécuter la décision du Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire leur demandant de libérer immédiatement Ali Aarrass et de lui accorder des réparations adaptées, a déclaré Amnesty International mardi 31 mai. Cela fait près de trois ans que l’organe des Nations unies a conclu que cet homme avait été déclaré coupable à l’issue d’un procès inique s’appuyant sur des « aveux » obtenus sous la torture. Ali Aarrass, qui possède la double nationalité belge et marocaine, purge actuellement une peine de 12 ans…

Share Button
Read More

ARGUMENTS CONTRE LA TORTURE

La torture est inhumaine et cruelle. Elle cause des dommages physiques et psychiques inouïs. Elle est pourtant inefficace, et engrange des effets collatéraux nuisibles. Découvrez les arguments contre cette pratique. La torture est cruelle et inhumaine La torture brise la personnalité. La victime est traitée comme un objet, on lui ôte ainsi son humanité. La torture n’est jamais efficace La torture n’est pas un moyen efficace pour découvrir la vérité. Les informations obtenues sous la torture n’ont aucune valeur. «Vous pouvez faire dire n’importe quoi à n’importe qui, mais vous…

Share Button
Read More