Libye. Le mandat d’arrêt décerné par la CPI contre le commandant des forces spéciales suscite des espoirs de justice

En réaction à l’annonce selon laquelle la Cour pénale internationale (CPI) a décerné un mandat d’arrêt mardi 15 août à l’encontre de Mahmoud al Werfelli (également orthographié Al-Werfalli), qui est accusé de crimes de guerre pour des actes perpétrés alors qu’il était commandant des opérations de la brigade des forces spéciales (Al Saiqa), une unité affiliée à l’Armée nationale libyenne (ANL), la directrice des recherches pour l’Afrique du Nord à Amnesty International, Heba Morayef, a déclaré : « La décision prise aujourd’hui par la CPI est une étape importante dans la lutte…

Share Button
Read More

Égypte. L’impunité généralisée pour les forces de sécurité illustre le sombre héritage du massacre de Rabaa

Quatre ans après la dispersion violente de deux sit-ins par les forces de sécurité sur les places Rabaa al Adawiya et al Nahda dans le Grand Caire, qui a causé la mort d’au moins 900 personnes et en a blessé plus d’un millier, l’Égypte vit une crise sans précédent en matière de droits humains, a déclaré Amnesty International. Pas une seule personne n’a été amenée à rendre des comptes pour les événements du 14 août 2013, plus connus sous le nom de massacre de Rabaa. Au lieu de cela, des centaines de personnes…

Share Button
Read More

États-Unis. Donald Trump doit condamner la haine raciale

En réaction aux événements du 12 août à Charlottesville en Virginie, Njambi Good, directrice exécutive adjointe des campagnes et des membres de la section américaine d’Amnesty International, a déclaré : « Les autorités doivent agir pour désamorcer les tensions à Charlottesville et prendre des mesures immédiates pour combattre la haine à l’égard des personnes de couleur, des immigrants, des réfugiés, des juifs, des musulmans et autres. « Chaque fois que le gouvernement de Donald Trump se montre ambigu sur la suprématie blanche, il risque d’enhardir de nouvelles personnes à commettre des actes…

Share Button
Read More

Chine. Le procès dont fait l’objet « Le Boucher », un militant de renom, est une cruelle mascarade

Les autorités chinoises doivent cesser de persécuter le militant de renom Wu Gan et doivent le libérer immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International à l’approche de son procès qui se tiendra le 14 août. Wu Gan, plus connu sous son nom de plume « Le Boucher super-vulgaire », sera jugé lors d’une audience à huis clos à Tianjin pour « subversion du pouvoir de l’État » ; un chef d’inculpation passible de la réclusion à perpétuité. Le tribunal affirme que l’audience doit se tenir à huis clos en raison du caractère…

Share Button
Read More

Vagues d’arrestations au Venezuela. Le gouvernement s’en prend aux élus de l’opposition

L’arrestation de quatre membres de l’opposition au Venezuela, la révocation de 11 autres et les mandats d’arrêt décernés contre cinq autres encore témoignent de l’étau que le gouvernement de Maduro resserre sur toute forme de dissidence, exerçant une répression toujours plus forte, a déclaré Amnesty International. « En démettant de leurs fonctions, sans aucune raison légitime, des responsables de l’opposition, le gouvernement Maduro franchit la ligne jaune, a déclaré Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International. « Le système judiciaire ne devrait jamais être utilisé à mauvais escient pour réduire…

Share Button
Read More