Bénin. Au moins 17 personnes poursuivies en moins de deux ans

Certains articles de la loi sur le Code du numérique renforcent le climat de censure et de peur Le journaliste Ignace Sossou doit être libéré sans condition Il faut abandonner les poursuites contre Aristide Fassinou Hounkpevi Au moins 17 journalistes, blogueurs et opposants ont été poursuivis en moins de deux ans en vertu d’une loi en vigueur dont certaines dispositions répressives mettent en péril la liberté d’expression et la liberté des médias au Bénin, a déclaré Amnesty International aujourd’hui.  L’organisation appelle les autorités à…

Share Button
Read More

Sommet sur la paix en Libye : la conférence de Berlin doit accorder la priorité à l’obligation de rendre des comptes pour les crimes de guerre

La protection des civils et la justice pour les victimes de violations doivent constituer les piliers de tout accord de paix issu du sommet sur le conflit armé en Libye  qui se tiendra à Berlin dimanche 19 janvier sous l’égide des Nations unies, a déclaré Amnesty International le 17 janvier. Le conflit – qui s’est intensifié en avril dernier avec la tentative de prise de la capitale, Tripoli, par l’autoproclamée Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar – se déroule sur fond d’affrontements armés périodiques qui ont fait de nombreuses victimes parmi…

Share Button
Read More

Israël. Le tribunal décide d’examiner l’affaire intentée contre NSO Group à huis clos

En réaction à la décision du tribunal de district de Tel-Aviv, rendue le 16 janvier 2020, de tenir l’audience à huis clos dans l’action en justice demandant l’annulation de la licence d’exportation de l’entreprise israélienne de logiciels espions NSO Group, Danna Ingleton, directrice adjointe d’Amnesty Tech, a déclaré : « Le ministère israélien de la Défense tente une nouvelle fois de se soustraire à un examen public médiatisé. Le logiciel espion de NSO Group a mis la vie de militants des droits humains en danger à travers le monde. Il relève clairement…

Share Button
Read More

Liban. Les arrestations arbitraires et les passages à tabac de manifestants doivent cesser immédiatement

Les Forces de sécurité intérieure du Liban, dont la police antiémeutes, ont utilisé une force excessive et illégale contre les manifestants dans les nuits du 14 et du 15 janvier, rouant de coups de nombreux militants et procédant à des vagues d’arrestations arbitraires de manifestants pacifiques, après deux nuits d’affrontements avec une minorité des manifestants. Lynn Maalouf, directrice des recherches pour le Moyen-Orient à Amnesty International, a déclaré : « Ce à quoi nous avons assisté ces deux derniers jours, c’est une attaque inquiétante contre la liberté de réunion et d’expression.…

Share Button
Read More

Myanmar. La première visite d’État depuis près de 20 ans met en évidence le rôle de la Chine dans la crise des droits humains

À la veille de la visite d’État de deux jours du président Xi Jinping au Myanmar, qui débute le vendredi 17 janvier 2020, Nicholas Bequelin, directeur régional d’Amnesty International, a déclaré : « Le gouvernement du président Xi Jinping a exprimé son souhait d’aider à résoudre la situation dans l’État d’Arakan. Si sa proposition est bienvenue sur le principe, en réalité, l’engagement de la Chine n’a pas produit de résultats positifs pour la population du Myanmar. « La Chine doit cesser d’utiliser sa position au sein du Conseil de sécurité de l’ONU…

Share Button
Read More