Viêt-Nam. Dans le sillage de la libération de « Mère Champignon », les autorités doivent libérer les nombreux détracteurs pacifiques emprisonnés

En réaction à la libération de la blogueuse « Mère Champignon » au Viêt-Nam, Nicholas Bequelin, directeur régional pour l’Asie de l’Est et du Sud-Est à Amnesty International, a déclaré : « Cette bonne nouvelle, véritable soulagement après deux ans derrière les barreaux, ne doit pas faire oublier la tendance croissante à l’incarcération au Viêt-Nam, qui jette en prison quiconque critique le régime. Si Mère Champignon n’est plus derrière les barreaux, la condition de sa libération est l’exil et plus de 100 personnes croupissent encore en prison parce qu’elles se sont exprimées sans violence…

Share Button
Read More

Maroc. Il faut mettre fin aux actes d’intimidation visant Nawal Benaissa, figure de proue du mouvement contestataire Hirak

Les autorités marocaines doivent infirmer la déclaration de culpabilité de Nawal Benaissa, une manifestante pacifique du mouvement Hirak, qui a été victime d’actes d’intimidation et de manœuvres de harcèlement répétés, alors qu’elle n’a fait que défendre les droits des personnes dans la région du Rif (nord du pays), a déclaré Amnesty International avant son procès en appel, prévu pour jeudi 18 octobre. Cette défenseure des droits humains a été poursuivie pour des déclarations qu’elle a publiées sur Facebook entre juin et août 2017, dans lesquelles elle a engagé les résident-e-s…

Share Button
Read More

Chine. Les camps d'internement en masse sont des lieux de sanction, pas de «formation professionnelle»

En réaction aux commentaires du gouverneur de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, qui a décrit les camps dans lesquels jusqu’à un million de personnes, des musulmans pour la plupart, sont actuellement détenues dans des centres de « formation professionnelle gratuite », Patrick Poon, chercheur sur la Chine à Amnesty International, a déclaré : « Les commentaires du gouverneur contredisent tous les éléments de preuve disponibles et sont une insulte à ceux qui souffrent dans les camps et aux familles des personnes internées. Aucun effet de langage…

Share Button
Read More

Nigeria. L'assassinat de la travailleuse humanitaire Hauwa Liman par Boko Haram est un crime de guerre

En réaction à l’assassinat par Boko Haram de la travailleuse humanitaire Hauwa Liman, la directrice d’Amnesty International Nigeria, Osai Ojigho, a déclaré : « En assassinant une autre travailleuse humanitaire, Boko Haram témoigne à nouveau de son mépris flagrant pour la vie. Hauwa Liman fournissait des services humanitaires essentiels à des personnes touchées par le conflit dans le nord-est du Nigeria. Son meurtre est un crime de guerre. Aux termes du droit international humanitaire, tous les employés des organisations humanitaires doivent être protégés des attaques. « Boko Haram doit libérer immédiatement…

Share Button
Read More

Les jeunes ne sont pas les dirigeants de demain, mais les dirigeants dont nous avons besoin ici et maintenant

Les jeunes à travers le monde sont aux prises avec différentes réalités marquées par les violences et les privations ; pourtant, dans le cadre d’une nouvelle vague de mobilisation en faveur des droits humains, ils se dressent avec courage contre l’injustice et réclament le changement, a déclaré Amnesty International à la veille du sommet mondial 2018 de One Young World. Lors du sommet One Young World, qui se déroule aux Pays-Bas du 17 au 20 octobre, des jeunes du monde entier se joignent aux dirigeants mondiaux pour débattre des questions urgentes…

Share Button
Read More