SADC. Les dirigeants doivent intensifier leurs efforts afin d’assurer la sécurité des personnes atteintes d’albinisme

Les leaders de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) doivent intensifier les efforts afin d’assurer la sécurité des personnes atteintes d’albinisme, notamment en luttant contre l’impunité généralisée, a déclaré Amnesty International le 14 août 2019 à l’approche du 39e sommet des chefs d’État de la SADC en Tanzanie. Environ 150 personnes albinos ont été tuées pour des parties de leur corps dans des pays tels que le Malawi, la Tanzanie, le Mozambique et la République démocratique du Congo (RDC) depuis 2014. La Tanzanie a enregistré le plus grand nombre…

Share Button
Read More

Égypte. L’amer héritage du massacre de Rabaa continue de hanter la population

Les événements sanglants du 14 août 2013, lors desquels les forces de sécurité égyptiennes ont tué au moins 900 personnes pendant qu’elles dispersaient violemment les sit-in antigouvernementaux de grande ampleur sur les places Rabaa al Adawiya et al Nahda, continuent de peser sur la société égyptienne, a déclaré Amnesty International ce mercredi 14 août. Plus de 650 participants à ces sit-in ont écopé de peines pouvant aller jusqu’à 25 ans d’emprisonnement, et 75 autres ont été condamnés à mort à l’issue d’un procès collectif d’une iniquité flagrante. Un grand nombre des personnes qui ont été relâchées à…

Share Button
Read More

Cinq exemples du lourd héritage des opérations de dispersion de Rabaa pesant toujours sur la population égyptienne

Il y a de cela six années, les forces de sécurité égyptiennes ont tué au moins 900 personnes et en ont blessé des milliers d’autres lors des opérations de dispersion des sit-in sur les places Rabaa Al Adawiya et Al Nahda du Caire. Les statistiques officielles font état de huit membres des forces de sécurité également tués ce jour-là. Pour nombre des personnes touchées directement et pour leurs familles, les conséquences de cette sombre journée se font toujours sentir. Condamnations à mort : 75 hommes ont été condamnés à mort après avoir participé au…

Share Button
Read More

Hong Kong. La police doit faire preuve de retenue pour éviter une intensification des violences

Réagissant aux opérations de police menées le 11 août, dans le cadre desquelles des cartouches de gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc ont été tirées, Man-Kei Tam, directeur d’Amnesty International Hong Kong, a déclaré : « La police de Hong Kong a une nouvelle fois eu recours à du gaz lacrymogène et à des balles en caoutchouc de manière contraire aux normes internationales. Tirer sur des manifestants qui se replient dans des zones confinées en ne leur laissant que très peu de temps pour partir est contraire à l’objectif de dispersion…

Share Button
Read More

Hong Kong. Les canons à eau représentent un réel danger entre les mains d’une police à la gâchette facile

La police de Hong Kong doit faire preuve d’une prudence extrême si elle déploie des canons à eau lors des prochaines manifestations, a déclaré Amnesty International, mettant en garde contre le fait que l’utilisation de ces armes puissantes dans les rues densément peuplées de la ville pourrait causer des blessures graves et attiser les tensions. Soulignant que la police de Hong Kong a utilisé à maintes reprises des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des grenades en éponge d’une manière excessive et illégale lors des récentes manifestations,…

Share Button
Read More