États-Unis/Royaume-Uni. Il faut abandonner les accusations visant Julian Assange et mettre fin à son extradition

 *  Amnesty International lance une nouvelle campagne à l’approche de l’audience consacrée à la demande d’extradition de Julian Assange  *  Les accusations d’espionnage sont un coup terrible porté aux éditeurs et aux journalistes Les autorités américaines doivent abandonner toutes les accusations d’espionnage et autres chefs d’accusation visant Julian Assange dans le cadre de la demande d’extradition qu’elles ont déposée, afin de permettre sa libération rapide, a déclaré Amnesty International à l’approche de l’audience consacrée à sa procédure d’extradition le 24 janvier. Si ces accusations ne sont pas abandonnées,…

Share Button
Read More

Mauritanie : Les 10 personnes arrêtées, dont une éminente défenseure des droits humains, doivent être libérées

En réaction à l’arrestation de 10 personnes en Mauritanie, dont la militante Mekfoula Mint Brahim, Marceau Sivieude, directeur régional adjoint d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale a déclaré : « L’arrestation de la défenseure des droits humains Mekfoula Mint Brahim et de neuf autres personnes est un signal négatif dans un pays où les nouvelles autorités avaient récemment promis une rupture avec le passé brutal en matière de droits humains. « Les autorités ne doivent pas chercher à étouffer la liberté d’expression et la liberté de réunion…

Share Button
Read More

Cambodge. Les menaces du Premier ministre visant des utilisatrices de Facebook sont irresponsables et dangereuses

En réaction aux propos tenus lors d’un discours du Premier ministre Hun Sen le 17 février 2020, et à la publication par la police des « aveux » d’une femme semble-t-il arrachés sous la contrainte le 19 février, Nicholas Bequelin, directeur régional à Amnesty International, a déclaré : « Les propos du Premier ministre Hun Sen selon lesquels les femmes sont à blâmer pour la violence sexuelle et le trafic d’êtres humains en raison de la manière dont elles choisissent de s’habiller sur Facebook est une illustration abjecte et dangereuse de la culpabilisation des victimes.…

Share Button
Read More

Singapour. Les entreprises de réseaux sociaux sont contraintes de coopérer en vertu de la nouvelle loi abusive sur les «fausses informations»

Les autorités de Singapour recourent de plus en plus à la loi répressive sur les « fausses informations » en vue de faire taire détracteurs et opposants en amont des élections, a déclaré Amnesty International le 19 février 2020, alors que Facebook a fait part de son inquiétude après avoir été contrainte de se plier à une injonction et de bloquer la page d’un site d’information. Le projet de loi sur la protection contre les mensonges délibérés et les manipulations en ligne (POFMA) est entré en vigueur en octobre 2019 et il…

Share Button
Read More

Mexique. Amnesty International réitère sa demande de réunion de haut niveau avec le président Andrés Manuel López Obrador au sujet de la crise des droits humains

Amnesty International a envoyé mercredi 19 février une lettre ouverte au président Andrés Manuel López Obrador, pour demander l’organisation d’une réunion et pour exprimer ses préoccupations concernant la réponse du gouvernement face à la grave crise des droits humains à laquelle est confronté le Mexique. « Bien que le gouvernement ait pris quelques mesures en matière de droits humains, celles-ci restent insuffisantes pour répondre sérieusement à la crise qui traverse le pays depuis de nombreuses années. Il est inquiétant d’entendre le président Andrés Manuel López Obrador tenir des discours dévalorisants sur…

Share Button
Read More