Salvador. Les législateurs doivent adopter un projet de loi afin de dépénaliser l'avortement

L’Assemble législative du Salvador doit saisir l’occasion historique de dépénaliser l’avortement, avant la clôture de la session législative fin avril, a déclaré Amnesty International le 23 avril 2018. « Ayant manqué plusieurs occasions de dépénaliser l’avortement ces dernières semaines, les législateurs du Salvador doivent agir pour faire adopter cette réforme historique, qui sauverait la vie de nombreuses femmes et jeunes filles, a déclaré Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International. « L’interdiction totale de l’avortement bafoue le droit à la vie, le droit à la santé et le droit de…

Share Button
Read More

Maldives. Un an après, justice n'a toujours pas été rendue à Yameen Rasheed

Un an après l’homicide du blogueur populaire Yameen Rasheed, figure des réseaux sociaux maldiviens, Amnesty International et CIVICUS demandent aux autorités des Maldives de traduire ses assassins en justice. L’assassinat choquant de Yameen Rasheed, 29 ans, était une atteinte à la liberté d’expression et a propagé la peur dans toute la société civile maldivienne. Il a été retrouvé poignardé à mort le 23 avril 2017 devant son immeuble. Yameen Rasheed avait reçu à maintes reprises des menaces de mort qu’il avait signalées à la police. « Un an après, nous n’avons…

Share Button
Read More

Nicaragua. L'État doit cesser de réprimer les manifestants après la mort de 10 d'entre eux

Au Nicaragua, les autorités doivent cesser d’user de violence envers les manifestants et protéger leur droit de manifester, a déclaré Amnesty International. Dans le cadre de la répression brutale contre la dissidence vendredi 20 avril, 10 manifestants au moins ont été tués, plusieurs blessés et on est sans nouvelles d’autres personnes. « La réaction brutale et violente des autorités à ces manifestations a des répercussions terribles sur les droits humains au Nicaragua. Le massacre de manifestants, dont de jeunes étudiants, descendus dans la rue pour exercer leurs droits à la liberté d’expression…

Share Button
Read More

Liberia. «Jungle Jabbah» condamné à 30 ans de prison aux États-Unis

En réaction à la peine de 30 ans d’emprisonnement prononcée contre Mohammed Jabateh, ancien seigneur de guerre libérien surnommé « Jungle Jabbah » aujourd’hui installé aux États-Unis, pour fraude en matière d’immigration et parjure parce qu’il a omis de révéler son implication dans des atteintes aux droits humains pendant la guerre civile libérienne, Sabrina Mahtani, chercheuse sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International, a déclaré : « Si Mohammed Jabateh n’a pas été reconnu coupable des crimes dont il serait responsable au titre du droit international, c’est néanmoins la première affaire dans laquelle une…

Share Button
Read More

Le nouveau service Chat de Google témoigne d'un mépris total pour la vie privée des utilisateurs d'Android

En réaction au lancement par Google d’un nouveau service de messagerie pour les téléphones Android, Joe Westby, chercheur Technologie et droits humains à Amnesty International, a déclaré : « Avec sa décision troublante de lancer un service de messagerie sans chiffrement de bout en bout, Google fait preuve d’un grand mépris pour la vie privée des utilisateurs d’Android et fait un beau cadeau aux cybercriminels comme aux espions du gouvernement, en leur permettant d’accéder facilement au contenu des communications des utilisateurs d’Android. « Depuis les révélations du lanceur d’alertes de la…

Share Button
Read More