ONU. La Chine n’a pas réussi à obtenir le rejet de la résolution sur la persécution des Rohingyas au Myanmar

Réagissant à la tentative manquée de la Chine, des Philippines et du Burundi d’obtenir le rejet d’une résolution du Conseil des droits de l’homme des Nations unies sur la situation des Rohingyas et d’autres minorités du Myanmar, Nicholas Bequelin, directeur du programme Asie de l’Est à Amnesty International, a déclaré : « L’adoption de la résolution de ce jour illustre l’ampleur des préoccupations de la communauté internationale pour les centaines de milliers de Rohingyas qui ont été si brutalement affectés par les crimes contre l’humanité actuellement perpétrés dans l’État d’Arakan, au…

Share Button
Read More

Philippines. Réintégrer la police dans la « guerre contre la drogue » risque de relancer les massacres

En réaction aux informations selon lesquelles le président des Philippines Rodrigo Duterte a ordonné à la police de reprendre son rôle dans la « guerre contre la drogue » que mène son gouvernement, James Gomez, directeur régional pour l’Asie du Sud-Est et le Pacifique à Amnesty International, a déclaré : « En réintégrant la police dans ses opérations antidrogue, le président Rodrigo Duterte met les plus pauvres et les plus marginalisés aux Philippines en première ligne d’une nouvelle vague de violence, de détresse et d’effusion de sang. « Depuis que…

Share Button
Read More

Nigeria. Il faut que l’État réagisse aux nouvelles allégations de violences policières

En réaction à la vidéo circulant depuis peu sur les réseaux sociaux et filmée, semble-t-il, après l’homicide présumé d’un jeune homme par la Brigade spéciale de répression des vols (SARS), Osai Ojigho, directrice d’Amnesty International Nigeria, a déclaré : « Le tollé suscité par cet acte montre que les préoccupations de la population nigériane ont atteint un point critique. Il faut que toutes les violences commises par cette unité de police tristement célèbre fassent l’objet d’une enquête indépendante et que les responsables présumés de ces agissements soient jugés équitablement. « Le…

Share Button
Read More

Les États du monde entier manquent à leur devoir de protection des défenseur-e-s des droits humains contre les homicides et les disparitions

Dans le monde entier, les États négligent de protéger efficacement les personnes qui défendent les droits humains, ce qui est à l’origine d’une progression dramatique du nombre d’homicides et de disparitions forcées évitables, a déclaré Amnesty International mardi 5 décembre 2017. Le nouveau rapport de l’organisation, Attaques mortelles mais évitables : homicides et disparitions forcées à l’encontre des personnes qui défendent les droits humains, souligne l’escalade des dangers auxquels font face les défenseur-e-s des droits humains – des personnes de tous les milieux qui œuvrent en faveur de la promotion et…

Share Button
Read More

دول في شتى أنحاء العالم تتقاعس عن منع القتل والاختفاء القسري بين المدافعين عن حقوق الإنسان

قالت منظمة العفو الدولية اليوم إن دولاً في شتى أنحاء العالم تقاعست عن واجب حماية المدافعين عن حقوق الإنسان بشكل فعال، الأمر الذي قاد إلى تصاعد في أعمال القتل والاختفاء القسري التي يمكن منعها. وأبرزت منظمة العفو الدولية في تقريرها الجديد الذي يحمل عنوان « هجمات مميتة لكن يمكن منعها: القتل والاختفاء القسري بين المدافعين عن حقوق الإنسان » المخاطر المتنامية التي يواجهها المدافعون عن حقوق الإنسان -وهم أناس من جميع مناحي الحياة يعملون على تعزيز حقوق الإنسان والدفاع عنها. ويشمل التقرير شهادات مستقاة من أصدقاء، وأقارب، وزملاء المدافعين…

Share Button
Read More