Viêt-Nam. La nouvelle Loi relative à la cybersécurité est un coup dur pour la liberté d'expression

En réaction aux informations selon lesquelles l’Assemblée nationale du Viêt-Nam a voté l’adoption d’une loi très répressive relative à la cybersécurité, qui confère au gouvernement des pouvoirs très étendus permettant de restreindre la liberté en ligne, Clare Algar, directrice des opérations mondiales au sein d’Amnesty International, a déclaré : « Cette décision risque d’avoir des conséquences dévastatrices pour la liberté d’expression au Viêt-Nam. Dans le climat profondément répressif du pays, l’espace en ligne était un refuge relatif où les citoyens pouvaient partager des idées et des opinions sans trop craindre…

Share Button
Read More

Cameroun. Violence meurtrière dans les régions anglophones

* Escalade de la violence caractérisée par des homicides aveugles et des déplacements de grande ampleur * Les forces de sécurité ont détruit des villages et torturé au moins 23 personnes, dont des mineurs, pour leur extorquer des « aveux » * Des séparatistes armés ont attaqué 42 écoles et tué 44 membres des forces de sécurité Dans les régions anglophones du Cameroun, des séparatistes armés ont tué des militaires par balle ou à l’arme blanche, incendié des écoles et agressé des enseignants et les forces de…

Share Button
Read More

Éthiopie. Il faut que les autorités démantèlent la police Liyu

En réaction aux informations selon lesquelles la tristement célèbre police Liyu a commis une nouvelle série d’homicides illégaux qui pourraient constituer des exécutions extrajudiciaires, en tuant au moins 14 personnes entre le 8 et le 10 juin 2018, Amnesty International a appelé de nouveau l’État éthiopien à démanteler cette unité sans délai. « Il ne faut pas que l’unité de police Liyu puisse continuer à agir au mépris de la loi, à perpétrer des homicides illégaux et à détruire des vies en toute impunité. Ces actes meurtriers doivent faire l’objet d’une enquête…

Share Button
Read More

Libye. Il faut protéger les civils assiégés à Derna

Alors que la crise humanitaire s’aggrave dans la ville assiégée de Derna, en Libye, Amnesty International demande au chef de l’Armée nationale libyenne (ANL), le général Khalifa Haftar, et à toutes les parties impliquées dans les combats d’ouvrir des couloirs humanitaires afin d’amener une aide impartiale et de sauver la vie des civils encore pris au piège, au fur et à mesure que l’armée progresse. Les habitants de Derna se préparent à des combats de rue sanglants alors que l’ANL poursuit son avancée dans la ville. Certains ont déclaré…

Share Button
Read More

ليبيا: وفروا الحماية للمدنيين المحاصرين في درنة

وسط الأنباء التي تفيد بوجود أزمة إنسانية متصاعدة في مدينة درنة الليبية المحاصرة، تدعو منظمة العفو الدولية قائد الجيش الوطني الليبي، اللواء خليفة حفتر، وجميع الأطراف المشاركة في القتال، إلى فتح ممرات إنسانية عاجلة لتقديم مساعدات محايدة، وإنقاذ أرواح المدنيين الذين لا يزالون محاصرين في المدينة مع تقدم الجيش هناك. يعد سكان درنة أنفسهم لمواجهة حرب شوارع دموية حيث يقوم الجيش الوطني الليبي بتعزيز سيطرته على المدينة. فيقول السكان إنهم يخشون محاولة الفرار من المدينة لأن الجيش الوطني الليبي معروف بأنه يحتجز ويعتقل الأشخاص، لا سيما الشباب منهم، الذي…

Share Button
Read More